Plus d'articles
Qu'est-ce que la blockchain et quelle est son utilité ?
Technologie

Qu'est-ce que la blockchain et quelle est son utilité ?

La Blockchain est aujourd'hui surtout associée à l'argent et à la finance, mais elle peut être utilisée plus largement.

Théo Sagniez
September 1, 2021
La blockchain est un registre distribué qui permet de tenir des bases de données transparentes et vérifiables.
Bien qu'elle soit surtout associée à la finance, la blockchain peut également être utilisée dans d'autres domaines.

Chaque fois que vous effectuez un paiement électronique, cette transaction passe par de multiples systèmes. Chacun d'entre eux joue un rôle dans le traitement de ce paiement et fait partie de la séquence de contrôles qui existe entre le payeur et le bénéficiaire.

Il peut s'agir d'une complexe et coûteuse chaîne de connexions, impliquant en général une série de banques ou d'autres grandes entreprises de traitement des paiements, prélevant chacun une petite commission à chaque étape.

Sans ces processus, comment des paiements fiables et sécurisés pourraient-ils avoir lieu ?

La blockchain a le potentiel de bouleverser ce processus. Et pas seulement pour les paiements, mais aussi pour d'autres formes de transaction, notamment la circulation des biens et des informations dans le monde. D'autant plus que l'un des principes fondamentaux de cette technologie est son ouverture et sa transparence.

Comment fonctionne la blockchain ?

La blockchain permet aux consommateurs et aux fournisseurs de se connecter directement, en supprimant le recours à une tierce partie telle qu'une banque.

En utilisant la cryptographie pour sécuriser les échanges, la blockchain fournit une base de données décentralisée, ou "registre numérique", des transactions que tous les membres du réseau peuvent consulter. Ce réseau est essentiellement une chaîne d'ordinateurs qui doivent tous approuver un échange avant qu'il puisse être vérifié et enregistré.

Le cabinet de conseil Deloitte l'explique comme suit : "Vous (un « nœud ») avez un fichier de transactions sur votre ordinateur (un « registre »). Deux comptables publics (que nous appellerons des « mineurs ») possèdent le même registre sur leur ordinateur respectif (il est donc « distribué »). Lorsque vous effectuez une transaction, votre ordinateur envoie un e-mail à chaque comptable pour les en informer. [...] Le premier à effectuer la vérification et la validation appuie sur « RÉPONDRE À TOUS », et joint sa technique de vérification de la transaction (le « proof-of-work »). Si l’autre comptable est d’accord, tout le monde actualise son fichier."

Une blockchain peut être complètement ouverte à tous sur internet ou être utilisée au sein de réseaux privés. Dans ces deux configurations, les données relatives à une transaction seront stockées simultanément sur des dizaines, des centaines ou des milliers d'ordinateurs au sein du réseau défini. Ces données seront mises à jour pratiquement en temps réel, de sorte que chaque membre du réseau pourra les consulter.

Au lieu de confier l'idée de pouvoir faire confiance à une transaction à des banques et à d'autres intermédiaires, la blockchain rend toutes les transactions transparentes et vérifiables par chacun. Et parce qu'elle est ouverte et distribuée, aucune partie du réseau ne peut exercer un contrôle ou une influence indue sur le registre.

Plus que simplement de l'argent et des Bitcoin

Bien que les crypto-monnaies dépendent de la blockchain et soient fréquemment citées pour expliquer son fonctionnement, elles sont loin d'être sa seule application.

La blockchain peut être utilisée pour enregistrer et suivre la propriété d'une image photographique, d'un morceau de musique ou d'un brevet. Elle peut même être utilisée pour suivre la provenance des aliments et des fournitures médicales.

IBM décrit la blockchain comme suit : "un registre partagé et immuable qui facilite le processus d'enregistrement des transactions et de suivi des actifs dans un réseau métier. Un actif peut être corporel (maison, voiture, argent, terrain) ou incorporel (propriété intellectuelle, brevets, droits d'auteur, image de marque). Un réseau blockchain permet de suivre et d’échanger pratiquement tout bien possédant une certaine valeur en réduisant les risques et en diminuant les coûts pour tous les interlocuteurs concernés."

Grâce à son réseau Food Trust, IBM travaille par exemple avec des entreprises tout au long de la chaîne d'approvisionnement alimentaire, notamment Carrefour et Nestlé, pour rendre leurs approvisionnements transparents pour les consommateurs.

À propos de l'auteur

Théo Sagniez

Après une expérience de gestion de ferme de minage Bitcoin débutée en 2013, Théo a géré un fonds d'investissement crypto entre 2018 et 2020. Après plus de 2 ans dans le conseil en stratégie, il met désormais à profit ses connaissances blockchain pour les particuliers et les entreprises.

Estimation des rendements

Simulez l'évolution de votre épargne avec Bomoz !

Faites une simulation pour estimer vos rendements avec nos portefeuilles !

Redirection en cours...
Un problème est survenu lors de la soumission du formulaire.

Sans engagement

Retraits disponibles à tout moment